8 octobre : Assemblée générale | 22 et 23 octobre : Tournoi FIDE à Enghien

Simultanée de Marie Sebag

Comme vous le savez tous, l’Échiquier du Lac recevait en ce samedi 18 décembre une invitée de marque : la n°1 française Marie Sebag, de retour des Championnats du Monde en Turquie, est venue donner une simultanée contre 15 Enghiennois aguerris.

Marie avant la simultanée

La sympathique championne, dont le palmarès compte les titres de Championne du Monde des moins de 12 ans, 14 ans, 16 ans, deux titres de Championne de France, et bien sûr le grade de GMI, a mis un point d’honneur à retenir les prénoms de tous ses adversaires. J’ai même l’impression qu’en vraie professionnelle elle s’était préparée contre certains joueurs !

Marie Sebag s’est engagée dans des parties sans compromis contre ses 15 adversaires classés entre 1500 et 2200. Elle proposa même à ceux qui avaient succombé rapidement à ses attaques-éclair de rejouer une partie ! Ce qui explique que le score final n’est pas de 14-1 pour Marie, mais de 17-1 (si j’ai bien compté !).

Claude, le pire cauchemar des Grands-Maîtres en simultanée, n'aura rien pu faire cette fois-ci !

La prestation des Enghiennois fut honorable. Certains joueurs dépassèrent même le stade de l’ouverture :o Ces petits chanceux eurent droit à tout le talent de Marie dans les positions complexes avec des pièces et des pièges partout. J’ai en tête notamment une phénoménale position contre Réda.

Mais un GMI ne serait pas GMI sans la maîtrise des finales, et nous eûmes droit à quelques démonstrations techniques de Marie, qui gagna successivement une finale de dames contre le Panda, une finale tour et 3 pions contre tour et 3 pions (pions du même côté !) contre Mladen et une finale tour et pions contre fou et pions contre votre Responsable des Animations.

La partie Marie-Réda tient le public en haleine, notamment la petite Inès et le jeune Michel :o )

Et c’est votre serviteur et Vice-Président adulé qui sauve l’honneur en gagnant sa partie ! J’ai eu la chance de jouer une ouverture que je connais bien, et Marie a gaffé en milieu de partie en donnant un pion. À la recherche de contre-jeu, elle oublie ensuite un petit coup intermédiaire qui gagne une pièce. Il va sans dire qu’en partie normale, Marie n’aurait jamais laissé tout ça se produire !

Au cours du verre de l’amitié qui suivit la simultanée, notre invitée répondit en toute simplicité aux questions du public (questions très originales :o : quel est ton livre préféré, pourquoi si peu de femmes aux échecs, qui va gagner le Championnat du Monde…).

Et c’est sous une neige abondante que se termina le dernier grand événement de l’année 2010 !

Bonnes fêtes de fin d’année à tous et à 2011… avec de nouvelles surprises concoctées par votre Bureau, et à sa tête, Notre Président à l’imagination inépuisable !

3 commentaires.

  1. Bravo pour l’article Antoine.
    Tu comptes bien, en effet, le score de Marie est bien de 17 – 1.
    Je veux remercier encore une fois Marie pour sa simplicité, sa gentillesse, sa disponibilité et la féliciter pour sa vision du jeu, ses sacrifices très souvent payants.
    A la prochaine.
    Serge

  2. La partie contre Reda mériterait d’être publiée sur le site du club car elle est pleine de rebondissements et de coups géniaux.

    PS: J’ai pour les poetes quelques photos du paysage (extérieur) dont personne n’a eu le temps de profiter..

  3. Pour avoir analysé Samedi dernier avec Réda sa partie contre Marie, je confirme les remarques de Guy, superbe partie que l’on verra j’espère prochainement sur le site.